web analytics

Peintures photographique au bromure d’argent…

Nicolas Guyot est peintre en photographie. Il utilise des techniques de développement lui permettant de transposer ses photographies sur différents supports. Il travaille de manière plastique un procédé à base de bromure d’argent (sa « peinture ») qui permet de donner corps et texture aux photographies. il fabrique supports et produits chimiques lui-même.

Dans ses tableaux – visages et paysages transcendés au moment du tirage – se lit une quête de l’autre, d’un autre à capter en premier lieu par l’objectif et qui continue à évoluer pendant l’étape du développement. Dans la chambre noire, les images sont manipulées un grand nombre de fois jusqu’à ce que le travail fasse disparaître la photographie originelle pour donner naissance à une nouvelle image. Grâce à ce procédé technique et chimique, le travail se détache de la photographie, et la proposition plastique, originale et émouvante, prend possession de la figure. En d’autres termes, son travail consiste à peindre l’image avec l’image.

Très éloignées des canons photographiques contemporains, ses œuvres sont exemptes de l’incandescence de la photographie digitale. L’aspect brillant n’a pas sa place dans ses photos parce qu’elles cherchent à atteindre le cerveau et les sens par l’alchimie de la photographie argentique et le geste.

S’inventent ainsi des toiles à l’aura poétique, avec un arrière plan historiographique, estompées pour certaines, opaques pour d’autres, et abstraites pour certaines, émergées comme des rêves, détachées de leur histoire propre, comme des ombres indépendantes qui, avec l’aide du spectateur, se convertissent en figures.

José Manuel Torres Funes

Présentation pour l’exposition Être là (Ser aqui), Tegucigalpa (Honduras)