web analytics

Contact / Bio

Email : nicoye@nicolasguyot.com
Tél / Whatsapp : +33(0) 680 116 123
Facebook : Nicoyephotos
Instagram : _nicolasguyot_


EXPOSITIONS

2023
Matière Terre, Théâtre La Chélidoine, Saint-Angel (19), Juillet-Septembre 2023
Artistes à L’honneur, Galerie La salle des machines La Friche la Belle de mai, Marseille Juin-Août 2023
Partir ici, Galerie l’Atelier d’Érick Gonzalez, BKK1, Phnom Penh, Cambodge. Avril-Mai 2023
Constellation de nos lendemains, Le moulin des contes, Hyères (83). Mars 2023
DEEPART,
Exposition Collective, l’Atelier, Phnom Penh, Cambodge. Févier-Mars 2023

2022
Soleil suspendu,
Festival des Rendez-vou au manoir, La Pierre (38). Mai 2022

2021
Résidence de création et exposition, Blesle (43).
Mai-juin 2021
Galerie Corpus
, 1 place Jules Rabourdi, 42300 Villerest. Juin-Septembre 2021

2020
Festival « Les Décades de la peinture », Brioude (43),
Août 2020
Photographies sans peinture #3 –
Centre d’art Hôtel d’Astier, Forcalquier. Juillet 2020

2019
L’appel confus des eaux – Centre d’art Hôtel d’Astier, Forcalquier. Septembre 2019. Plus d’infos…
Photographies sans peinture #2 – L’art déboites, Allées Paul-Riquet, Béziers. Juin 2019.
Norizon – Le printemps des photographes (Off Images singulières), Hôtel de Paris, Sète. Mai-juin 2019.
Tu regardes quoi ? – Monographie, Espace Molière, Agde. Mars-avril 2019.

2018
Rien n’aura eu lieu que le lieu – Conciergerie Gounod, Nice. Avril 2018.
L’ailleurs s’étend – Arca delle lingue, pour la présentation du livre, Marseille, Décembre 2017-janvier 2018.

2017
Calme et tranquille – Le pigeonnier, Festival de la photographie Méditerranéenne, Nice, Septembre-octobre 2017.
Imágenes de lo insondable – Galerie El Taller HN, Tegucigalpa (Honduras), mars-mai 2017. Détails
Être là – Galerie du passage de l’art, Marseille. Lycée Poinso Chapuis. janvier 2017. Détails

2016
Lucha Libre – 4 mains avec Alejandra Melin Lopez, Casa Colorada, Marseille. Festival POC, Octobre 2016.
Ventes aux enchères – Cabinet Etudes de provence, Marseille. octobre 2016
Cent Lieux – Galerie Carré d’Artiste, Amsterdam. Août 2016 – février 2017
¡Fuego en la Casa! – Casa Colorada, Marseille. avril-mai 2016. Exposition collectives (Fuego del fuego). Détails
Confiture exquise aux bons poètes – La charpente, Douai. Mars 2016 – Févrrier 2017 Détails

2015
Photographies sans peinture #1- Espace Pierre Mau, Céret. Octobre 2015. Détails
Confiture exquise aux bons poètes – Milles pages, Vincennes. Juin – août 2015. Détails
Incertains portraits –  Alte Feuerwache et Theater im Bauturm, Cologne. Juin 2015.
Exposition en parallèle de la représentation de la pièce de théâtre « Cantate de guerre » (décors et projection live) lors du festival Africologne.

2014
La ville autre – Suggestion de la ville aux sténopés. Espace culture, Marseille. Exposition collective, juin 2014.

2013
Nielard suite – une montagne d’obsession, Office de tourisme, Valmorel, février/mars 2013.

2011
Génération – Institut Français du Congo, Brazzaville (Congo). Juillet 2011. Commande du Fond des nations unies pour la population (UNFPA) à l’occasion de la journée mondiale de la population.

2010
Empreinte – Danse contemporaine,  Institut Français du Congo,
Brazzaville (Congo). Exposition sur le travail chorégraphique de Delavallet Bidiefono à l’occasion de la première du spectacle « empreintes, on posera les mots après ».

2009
Vues – portraits et scènes de vie du Sénégal et du Moyen-Orient. Espace Afrique, Marseille.

2008
Montagne intime – Portraits de montagne et de gens de montagne. Office de tourisme, Valmorel.
Berger Intime – Bibliothèque Bonlieu. Annecy.
Berger Intime Gaïa Store, Grenoble.


COLLABORATIONS ARTISTIQUES

Théâtre

– Décors & scénographie sur une mise en scène de Ode maritime d’Alvaro de Campos (F. Pessoa) par Margaux Borel, création en cours 2018/2019.

Projet scénographique d’utilisation d’un procédé argentique sur scène avec la scénographe Caroline Frachet sur un fragment de texte de Monde sans oiseau de Karine Serres.

Création Visuelle et décors sur le texte de Larry Tremblay « Cantate de guerre » mis en scène par Harvey Massamba.- Création à Brazzaville, représentations aux Francophonies (France), à Africologne (Allemagne) et Brazzaville (Congo).

– Co-Création, avec le metteur en scène et comédien Harvey Massamba, de « My name is… » un texte de Dieudonné Niangouna (My Name is…). Plusieurs représentations au Congo, Cameroun, Benin, France et Allemangne.

– Prises de vues pour le festival Mantsina, festival international de théâtre de Brazzaville.


TEXTES

Voici des textes, glanés ou transmis, sur le travail et les tableaux de Nicolas Guyot. Un grand merci aux autrices et auteurs pour les honneurs de leur mots.


GUYOT VIT ENTRE

par

Laurent Bouisset

guyot vit entre  

au milieu ? je ne crois pas

pas non plus beaucoup de lignes droites ou de symétrie dans ses œuvres

je ne vois pas de centre

Lire la suite…

IMAGENES DE LO INSODABLE

par

José Manuel Torres Funes

Très éloignées des canons photographiques contemporains, ses images sont exemptes de l’incandescence de la photographie digitale. L’aspect brillant, la lumière artificielle n’ont pas leur place dans ses photos, qui fuient les artifices visant à impressionner l’œil, parce qu’elles cherchent à atteindre le cerveau et les sens,

Lire la suite…


Alter Echo

ALTER ÉCHO par Clarence Massiani

La lumière est au bout

Cachée derrière le mur,

Cachée derrière le noir,

Cachée mais devinée,

Lire la suite…

MÂNES BLANCHE par Marie Guille

Je face au matin. Un matin de mots. De bonne heure. Entre deux sommeils, comme si je était assise entre deux soleils. Et ce creux, ce creux au cœur, grand comme des marées blanches. Blanches comme des marées hautes. Hautes comme des marées d’océan. L’océan qui a envahi je, la moindre parcelle d’os, de ligament, de chair dans la chair, c’est l’océan blanc, celui de l’oubli. Lire la suite…

TEMPS MORT par Delphine Eyraud

Yo vi de una garza mora dándole combate a un rio

Asi es como se enamora tu corazón con el mio

Peut-on ouvrir le réel comme on écarterait l’eau du plat de la main ?

Son corps est devenu lourd trop encombrant

Lire la suite…

FACE CACHÉE par Amália Cardoso

Limon
C’est peut-être un dimanche et ses lèvres au bord de tomber
on n’a pas envie de voir
on se résout à regarder ailleurs ou aller plus loin
l’odeur de l’étang remonte sur le rivage,
il y a l’empreinte de son visage
Lire la suite…

PARTIR ICI par Laurence Orlandini-Terrieu

Et le faire, ce pas qui manquait.

S’en sentir balloté, traversé d’un air vide

Et en douter toujours, de cette apesanteur

Se voir aspiré loin de soi, comme on oublie

Et les laisser agir, ces fluides sur la peau.

En tous sens suspendu au vent des éléments

Lire la suite…

LE VEILLEUR par Emmanuelle B.

Peux-tu rester là, en équilibre, sur le fil?
Avancer, c’est entrer dans l’ombre, le froid, perdre la lumière,
Reculer c’est se brûler les ailes, se brûler les yeux, être aveuglé,
Tu as oublié depuis combien de temps tu es là, à hésiter entre ombre et lumière, entre fraîcheur et aveuglement,

Tu peux faire un pas de côté, tu resteras sur le fil, peut-être verras-tu l’ombre froide et la lumière brûlante sous un autre angle, peut-être…

Lire la suite…

PENSÉE PROU(E) par Nathalie Brunelot

Flux. Flou. Mes yeux regardent.
Mes yeux cherchent à comprendre. Ils ont oublié les mots qui efface les blancs des pages. Les mots creusent des creux et sans terre dans les blancs. Après, les yeux qui les cherchent ne trouve plus rien. Les mots ne sont plus en point de mire. Point d’admire.

Flux des mots enfouis dans le flux des eaux. Et j’appelle ma langue tournante. Sept fois. Les mots se mélangent.

Lire la suite…

NORIZON par Claire Escuillié

Pliures fragmentées sur voiliers qui s’effacent

Mon esprit étouffe par l’oubli

Emmuré dans un présent inconfortable

Il ne se souvient plus des livres lus

Lire la suite…

SI EN SA TORSION DE SIRÈNE par Aude Fabulet

D’où vient la vague?

Le ciel me dessaisit, souvent

Petites bulles mentales qui partent en fumée

Lire la suite…

SILENCE par Anne Malbosc

Un homme se retourne. Silence. Silence et solitude. Derrière lui, des brumes froides, un monde qui s’estompe. On devine des forêts glacées, blanc et noir. Dessus, tourbillons, gris, denses, lourds.

Que voit-il ? Un paysage de désolation sans doute.

Lire la suite…

MINOTAURIA par Florence Mourlon

Je l’appellerais Minotauria.

D’elle je ne saurais que peu de choses.

Qu’elle aurait été placée très tôt dans une casa de copii, une maison d’enfants.

Lire la suite…

LE MIROIR DE L’AUTRE par Sophie Gonzales

Bassin miroir, je me penche au-dessus de cette eau calme et je regarde, Narcisse, mon double, mon moi.

Il y a quelque chose qui cloche.

Lire la suite..


STAGES DE PEINTURE PHOTOGRAPHIQUE

Nicolas Guyot, vous propose d’obtenir un tirage argentique de vos photos, qu’elles soient issues d’une pellicule ou d’un appareil numérique (téléphone ou appareil photo).

Cela via le procédé photographique au bromure d’argent utilisé à la manière d’une peinture. L’image finale obtenue, sur papier A3, sera un tirage photo peint par chaque participant, un objet unique. Pour cela, une partie de l’atelier se déroulera en chambre noire.

Voir en détail


C’est dans une ancienne quincaillerie à Marseille que les toiles naissent et que les négatifs photos passent dans les bains. Les photos voyagent entre établis et chambre noire et fixent lentement les images en gestation.


Newsletter

Inscrivez-vous si vous souhaitez être au courant des évènements et autres nouvelles sur mon travail.

Rassurez-vous, les envois sont peu nombreux et irréguliers.

Inscrivez-vous si vous souhaitez être au courant des évènements et autres nouvelles sur mon travail.

Rassurez-vous, les envois sont peu nombreux et irréguliers.